Varices, jambes lourdes et grossesse : ce que les femmes devraient savoir

grossesse-varice

Les troubles de la circulation sanguine et les varices pendant la grossesse

Attendre un enfant est souvent perçu comme un moment merveilleux dans la vie d’une femme. Mais être enceinte, s’accompagne également d’un certain nombre de petits et grands maux dont les varices font partie.

Les varices, les jambes lourdes et la femme enceinte

Les jambes lourdes font partie des premiers signes d’une insuffisance veineuse. En revanche, les varices sont une déformation des veines provoquées par un mauvais retour veineux déjà installé Les troubles de la circulation sanguine peuvent apparaître :

  • Dès la puberté,
  • Où lors de moments particuliers comme la grossesse.

Pendant la grossesse, d’autres troubles circulatoires peuvent apparaître chez la future maman. C’est notamment le cas des hémorroïdes ou des varices pelviennes.

Dans cette période particulière dans la vie des femmes, il est important d’éviter toutes automédications.

La mauvaise circulation est souvent plus importante au fur et à mesure des grossesses.

Le suivi médical de la grossesse implique aussi le contrôle des varices et des jambes lourdes

Si la grossesse est, en France, bien suivie médicalement (même si rien n’est parfait…), il est important pour la femme enceinte de parler de l’évolution de son insuffisance veineuse aux médecins ou à la sage-femme.

La grossesse est une période « à risque » concernant la thrombose veineuse. La période du post-partum, notamment, si l’accouchement s’est fait par césarienne l’est d’autant plus.

La future maman ne doit donc pas hésiter à parler à son médecin ou à la sage-femme de « ses varices » et autres troubles circulatoires (hémorroïdes, varices pelviennes…).

La grossesse et les bas de contention : un duo gagnant pour limiter les troubles circulatoires

Souvent, sans contre-indication particulière, il est fortement recommandé de porter des bas de contention durant la grossesse. Ce sont des textiles de haute technologie (et souvent très beaux), qui empêchent mécaniquement la déformation des veines. Une partie de leur prix est pris en charge par l’Assurance Maladie et les complémentaires de santé.

Lorsque la femme attend un enfant, la pose des bas de contention peut-être un peu difficile. Sachez qu’il existe des enfiles-bas de contention très pratiques (ceux en structure rigide sont à éviter).

Pour acheter des bas de compression veineuse, il vaut mieux aller chez un spécialiste qui sait de quoi il parle plutôt qu’à la pharmacie du coin. Ces spécialistes s’appellent des orthopédistes et il y en a partout en France.

La surveillance des varices après l’accouchement

Si la grossesse est une période à risque pour les troubles circulatoires (varices mais aussi hémorroïdes), le post-partum l’est également.

Parfois, en fonction de la patiente, les médecins conseillent de prendre des anticoagulants et de porter des bas de contention.

Si la jeune maman le peut (et ce n’est pas toujours simple avec un nouveau-né), profiter des promenades avec bébé pour marcher et ainsi dynamiser le retour veineux, cela ne peut être que positif pour limiter la stase veineuse.

 

Crédits photo : © Nikita Vishneveckiy – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 15 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This