Un médecin inscrit une marque de bas de contention sur une ordonnance ?

(c) photo-libre.fr - ordonnancede bas de contention

Prescription médicale et marque des bas de contention

 Les bas de contention n’ont pas besoin d’ordonnance pour être achetés, mais pour qu’ils soient remboursés, c’est l’élément indispensable. Ce sont des dispositifs médicaux et la Société Française de Phlébologie ne recommande leur port qu’après avoir vu un médecin.

Insuffisance du retour veineux et suivi médical :

Ainsi, en cas d’insuffisance veineuse, mieux vaut se faire suivre médicalement. Seul un médecin, ou une sage-femme pour les femmes enceintes ou jeunes mamans, peuvent prescrire des bas de contention. Un diagnostic doit être posé pour déterminer la classe (aussi appelée la force) du bas. Il y en a quatre et chaque classe est spécifique en fonction d’un état de la maladie veineuse constaté médicalement.

Après une consultation, le médecin va établir un diagnostic de l’état de votre système de circulation sanguine en fonction :

  • des signes que vous lui soumettez : sensation de jambes lourdes, douleurs, tiraillements,
  • des éléments cliniques qu’il va constater,
  • l’historique de la maladie.

L’ordonnance des bas de contention :

Une fois le diagnostic posé, c’est à ce moment qu’il va établir la classe de contention qu’il vous faut et établir l’ordonnance.

Parfois, votre médecin prend la précaution d’inscrire une marque d’un laboratoire fabriquant de textile de contention.

Cette pratique est autorisée dans les recommandations de la Haute Autorité de Santé. Pour autant, elle suscite quelques interrogations.

D’une part, elle ne repose sur aucun élément sauf la croyance par le médecin en la qualité du fabricant. C’est une bonne chose, votre médecin souhaite vous indiquer le meilleur traitement pour vous soulager, d’autant qu’il existe des bas de contention de piètre qualité, souvent à un prix très accessible. Malgré tout, les grands fabricants ont tous des produits très corrects voire haut de gamme. En outre, un examen médical minutieux ne permet pas de savoir quelle marque va convenir exactement au patient. Pour le savoir, il faut essayer différents modèles de plusieurs marques sous le contrôle d’un pharmacien orthopédiste qualifié. Le bas doit s’adapter parfaitement à la morphologie du patient.

D’autre part, le médecin en faisant cela conditionne l’achat du malade d’insuffisance veineuse. Il le contraint à acheter une marque qui ne conviendra pas forcément à ses besoins rendant l’achat inutile et le traitement ou la prévention nuls.

L’essayage de bas de contention inexistant chez le pharmacien :

L’autre côté du même problème est présent quand les pharmacies vendent des bas de contention aux patients sans les avoir fait essayer, sans prendre les mesures ou en ne les prenant pas correctement, en ne proposant qu’une marque ou qu’un modèle. Pourquoi ne pas simplement confier ce patient à un confrère plus compétent en la matière, autrement dit à un spécialiste en orthopédie  ? Chacun ses compétences… on ne peut pas être bon en tout et, ce qui prime, c’est le bénéfice médical optimal que va avoir le patient grâce à une prise en charge de qualité.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 18 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This