Traitement de la phlébite : tout savoir pour mieux se soigner

traitements-thrombose

Le traitement de la phlébite

 

La phlébite – aussi appelée thrombose veineuse – est l’obstruction d’une veine par un caillot de sang. Elle peut aussi être la conséquence d’une inflammation de la paroi d’une veine La phlébite n’est pas toujours douloureuse. L’endroit où l’obstruction a lieu devient chaud, parfois douloureux avec une coloration violette ou bleue. L’œdème qui apparaît peut s’étendre jusqu’à la cuisse.

En cas de doute, il est important d’avoir un avis médical qui confirmera – ou pas – le diagnostic de la phlébite. La phlébite peut dégénérer en embolie pulmonaire qui est une urgence médicale absolue. Elle peut également, dans certains cas, être associée à un cancer ou à un traitement de chimiothérapie.

Elle concerne, chaque année, une personne sur mille de moins de 60 ans.

 

Le traitement de la thrombophlébite par anticoagulant (AVK ou héparine)

C’est le traitement le plus classique de la phlébite. Il est systématique en cas de phlébite profonde, ce qui n’est pas vrai des phlébites superficielles.

Le traitement de la phlébite par anticoagulant peut se faire selon deux modes :

  1. La voie orale avec les anticoagulants de type AVK ou antivitamines K. Les antivitamines K sont rarement données en traitement de « crise », mais interviennent plus souvent après la prise d’héparine. Il est fondamental, lors d’un traitement par AVK, de faire régulièrement des prises de sang de contrôle.
  2. La voie veineuse ou sous-cutanée avec de l’héparine. C’est souvent un traitement de première intention, car l’action de l’héparine est très rapide. En revanche, il peut entraîner une baisse des plaquettes et leur taux est donc souvent contrôlé par une prise de sang.

En cas de traitement par AVK ou héparine, il est impératif de mentionner ces prises aux professionnels de santé que vous serez amené à rencontrer.

De nouveaux types d’anticoagulant sont utilisés aujourd’hui. Ils sont connus sous l’acronyme NACO.

La durée du traitement de la phlébite par anticoagulants est variable en fonction des patients et du contexte d’apparition de la maladie.

 

Traitement et phlébite

Pour combattre la phlébite, il existe plusieurs type de traitements comme la compression médicale, la chirurgie et les cures thermales.

Je vous propose à la fin de cet article une vidéo de présentation des traitements de la phlébite, extraite de l’émission Allo Docteur sur ce sujet.

Phlébite et compression médicale (les bas de contention)

collants_contention

Phlébite et collant de contention

 

La compression médicale est un traitement de base de la phlébite en l’absence de toute contre-indication médicale connue.

Les bas, chaussettes et collants de contention vont empêcher mécaniquement la dilatation des veines et la stase veineuse prévenant ainsi la formation d’un caillot.

Seulement, un patient sur trois qui devrait porter des bas de contention de ne le fait pas. Ce constat représente un réel problème de santé. Cela d’autant plus que les freins invoqués pour ne pas porter des bas de contention, sont dépassés facilement si le patient a les bonnes informations.

C’est pour contourner ces obstacles que Ma méthode infaillible pour la contention idéale au meilleur prix a été élaborée. Avec elle, vous aurez en 9 étapes clés, tous les moyens de réussir votre achat en acquérant des bas de contention qui vous conviennent parfaitement. Et cela, que vous soyez une femme ou un homme, pour préserver vos jambes et votre santé.

 

La chirurgie de la thrombose veineuse

Le traitement de la phlébite par chirurgie va essentiellement consister à détruire le caillot de sang et la pose d’un filtre dans la veine cave pour empêcher physiquement la migration du caillot vers les artères pulmonaires.

 

Le traitement post-phlébite par les cures thermales médicalisées

Les cures thermales médicalisées sont de véritables traitements de l’insuffisance veineuse et, plus particulièrement, des conséquences postphlébites.

À ce titre, les frais des cures thermales sont en partie pris en charge par l’Assurance Maladie. Il existe plusieurs centres de cure spécialisés en phlébologie en France.

Une cure thermale conventionnée avec l’Assurance Maladie dure trois semaines.

 

Pour conclure cet article, je vous propose un extrait de l’émission d’Allo Docteur sur la phlébite (thrombose veineuse profonde) :

 

Pour des détails techniques sur les traitements de la phlébite, je vous propose l’article de l’Assurance Maladie ici.

 

 

Crédits photo : © Denis Aglichev – Fotolia.com

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This