Thromboses à répétition ? Les solutions pour s’en sortir

Thromboses à répétition : comment s’en sortir ?

 

Les thromboses sont une conséquence d’un mauvais retour veineux. Ce terrain initial peut-être aggravé avec plusieurs facteurs dont il est important de tenir compte pour diminuer les risques.

Les thromboses veineuses  (également appelées phlébites ou thrombophlébites) peuvent être superficielles ou profondes. Elles désignent la formation d’un caillot sanguin (thrombus) qui va obstruer une veine et peut se déplacer.

Les thromboses ne doivent jamais être banalisées et doivent toujours l’objet d’une consultation médicale en urgence.

Thromboses : et si vous agissiez sur les causes ?

Le risque de thromboses peut être augmenté en fonction de certains paramètres. À l’inverse, des mesures de prévention peuvent être appliquées pour diminuer le risque.

Pour les femmes, un mauvais choix de contraception peut augmenter le risque de thromboses

Aujourd’hui, les femmes qui veulent avoir un moyen contraceptif ont un large de choix de contraception possible. En cas de mauvais retour veineux, des contraceptifs sont parfois contre-indiqués.

Lors de la consultation avec votre gynécologue ou médecin traitant, il faut donc signaler votre insuffisance veineuse, mais aussi :

  • Si vous êtes fumeuse,
  • Si vous êtes migraineuse avec aura ou sans.

Le choix du contraceptif sera très différent en fonction de la présence de ces éléments.

Phlébites et activité physique

La stase veineuse, qui provoque la dilatation des veines et le gonflement des jambes, est chassée par une activité physique régulière. Pas besoin d’être un sportif de haut niveau pour cela. Marcher le plus souvent possible avec des chaussures adaptées, aller nager régulièrement, faire du vélo sont d’excellents moyens dynamiser la circulation sanguine et ainsi, empêcher le caillot sanguin, responsable des thromboses, de se former.

Les situations à risque concernant les thrombophlébites

Il existe trois situations à risque concernant les thromboses :

Dans ces trois cas, il est fortement conseillé d’évoquer le risque de thromboses avec ses médecins et équipe soignante.

Le suivi médical indispensable en cas de thromboses veineuses à répétition

Lorsque l’on a une insuffisance veineuse chronique, avoir un suivi médical régulier est indispensable.

Si le pivot du parcours de soins à la française est le médecin traitant, des spécialistes peuvent également être consultés pour apprécier l’évolution de votre pathologie veineuse. Il s’agit principalement des phlébologues et des angiologues.

Pour éviter les phlébites, le port de bas de contention est souvent conseillé

Si vous êtes sujet aux thromboses, vous avez déjà dû entendre parler des bas de contention. Ses dispositifs médicaux peuvent être portés par des hommes et des femmes sans difficulté.

Souvent dénigrés, les modèles disponibles aujourd’hui n’ont rien à envier à leurs lointains cousins en nylon, le service médical rendu en plus.

Les bas de contention sont considérés comme le traitement médical de référence pour la Haute Autorité de Santé.

L’étape essentielle pour les supporter est de bien les acheter, autrement dit, il faut aller chez un spécialiste : l’orthopédiste.

L’achat des bas de contention doit se faire tranquillement et il est essentiel que le patient ait tous les éléments pour faire son choix de manière éclairée.

Les cures thermales en phlébologie et les suites de thromboses

Les cures thermales en phlébologie sont méconnues.

Pourtant, elles font entièrement partie de l’offre de soins disponible pour traiter la maladie veineuse et notamment pour soigner les suites des thromboses.

Il existe 12 centres en France spécialisés en phlébologie. Une cure thermale conventionnée donne lieu à un remboursement partiel de l’Assurance Maladie.

Découvrez le Journal de notre chroniqueuse Mathilde, curiste à Bagnoles-de-l’Orne et Luxeuil-les-Bains.

Crédits photo : © detailblick – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 1 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This