Tout savoir sur les bas de contention classe 2

bas-contention-classe-2

Tout savoir sur les bas de contention classe 2

Les bas de contention (aussi appelés bas de compression médicale) sont un des traitements de référence de l’insuffisance veineuse pour la Haute Autorité de Santé. Il existe quatre classes de contention qui désignent le degré de compression. Ce dernier est déterminé par un médecin en fonction de l’insuffisance veineuse constaté. Le remboursement des bas de contention par l’Assurance Maladie commence à partir de la classe 2.

Il est estimé qu’une personne sur trois qui devrait porter des bas de contention ne le fait pas. Les freins sont nombreux à la pleine satisfaction de cet achat. Grâce à Ma méthode infaillible pour la contention idéale au meilleure prix, vous connaitrez toutes les informations et astuces pour achetez des bas, collants ou chaussettes de contention qui vous vont réellement. Avec les 9 étapes indispensables décrites, vous économiserez du temps et de l’argent.

Des bas de contention, j’en porte depuis longtemps et ils me sont, au quotidien, indispensables pour soigner mes troubles circulatoires. Alors, voici toutes les informations indispensable sur les bas de compression veineuse classe II.

Pourquoi porter des bas de contention de classe 2 ?

Le port de bas de contention de classe II est recommandé (pour les femmes et les hommes) en cas :

  • d’insuffisance veineuse confirmée,
  • de varices de plus de 3mm,
  • de lymphœdème,
  • de grossesse et après un accouchement, surtout après une césarienne où le risque de phlébite (thrombose veineuse) est accru,
  • après une chirurgie des varices.

Seul un médecin après un examen clinique, voire en fonction de résultats d’examens médicaux, va déterminé la classe de bas de contention. Les textiles de contention de classe 2 sont les plus prescrits.

En cas d’insuffisance veineuse chronique, l’idéal est de porter des bas de contention le plus possible, été comme hiver. Contrairement aux idées reçues, il est tout-à-fait possible de porter des bas de contention en été avec un peu d’ingéniosité comme cela est développé dans l’e-book.

Les bas de contention de classe 2 peuvent également être utilisés en superposition pour atteindre un degré de compression supérieur.

Les bas de contention de classe 2 passent-ils inaperçus ?

Les fabricants de textiles de contention ont fait des progrès énormes en matière d’esthétique de leurs produits. La plupart des bas de contention passent aujourd’hui totalement inaperçus. Pour autant, force est de constater qu’il existe de grandes différences entre les fabricants et les gammes. Pour acheter de « jolis bas de contention », il faut les voir portés puis choisir ceux qui sont le plus à notre goût.

Quelles sont les contre-indications au port de bas de contention de classe 2 ?

Elles sont peu nombreuses. Il y a notamment :

  • L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs,
  • Des lésions cutanées,
  • Une thrombose septique.

La plupart des personnes qui ne « supportent pas » leurs bas, chaussettes ou collants de contention ont fait un mauvais achat initialement. Avec des conseils avisés, elles auraient trouvé un produit adapté à leurs besoins.

Où acheter des bas de contention de classe 2 ?

Les bas de contention, s’ils ont aujourd’hui un rendu esthétique impeccable, sont des dispositifs médicaux qu’il faut acheter avec sérieux. Le meilleur moyen d’être satisfait de son achat est de se rendre chez un spécialiste de la compression : une pharmacie spécialisée ou un magasin orthopédique. Cela garantira une qualité dans la prise des mesures et dans les conseils donnés.

Quel est le remboursement des bas de contention classe 2 ?

Le prix des bas de contention se décompose en plusieurs parties :

  • Le prix fixé par l’Assurance maladie, sur lequel va se fondé le remboursement. Le pourcentage appliqué est de 65 %,
  • Le prix fixé par le fabricant puis le grossiste,
  • Le prix fixé par le revendeur au patient. Ce dernier prix est généralement beaucoup plus élevé que le prix sur lequel va se baser le remboursement. Des complémentaires santé peuvent rembourser une partie du reste à charge sur facture. Pour savoir quelle est la prise en charge prévue par votre mutuelle, le mieux est de lire les conditions générales du contrat.

Faut-il un enfile-bas pour des collants ou chaussettes de contention classe 2 ?

De manière générale, un enfile-bas est superflu pour les bas de contention de classe 2. En revanche il peut être particulièrement utile pour les classes de compression supérieures.

Certaines situations particulières rendent le recours à un enfile-bas très utile :

  • Mal de dos,
  • Grossesse,
  • Après une opération.

Comme pour les bas, il existe beaucoup de modèles différents d’enfile-bas de contention. Le mieux étant de choisir celui avec lequel on est le plus à l’aise. Et pour cela, rien de mieux que de tester ! Les pharmacies spécialisées et les magasins d’orthopédie ont souvent des modèles testeurs qui permettent de se faire la main.

Les modèles de bas de contention classe II :

Personnellement, je ne porte que des bas de compression force 2 et cela depuis plus de 15 ans. J’ai donc eu le temps de « découvrir » les différents modèles de bas de contention qui existent. Contrairement à ce que l’on pense souvent, il y en a énormément.

Voici ceux que je porte régulièrement, avec les photos des modèles de bas de contention :

Cet article sur les bas de compression force 2 vous a été utile ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! Tout le monde est concerné par l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes, vous rendrez service !

Crédits photo : © Hermione.G – Fotolia.com

6 Commentaires

  1. Coralie

    Bonjour.je porte mes bas tous les jours depuis 1 an. L’hiver génial mais l’été est la… Mes bas sont adaptés (nude et pieds ouverts) mais je me demande comment gérer le port de bas en vacances sur le sable à la plage? L’année dernière c’était galère J’imagine mal les enlever sur la plage. Si je piétine ensuite sans le reste de la journée ça ne va pas être terrible… comment gérez vous cette période? Je me demande si à force d’en porter mes veines ne vont pas devenir encore plus « feneantes » et que mes vacances seront pr mes jambes difficiles à supporter? Merci pr votre avis.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      L’été, c’est toujours plus compliqué de porter des bas médicaux. J’ai fait un article sur ce sujet, le voici :
      Bas contention été
      Bien à vous

      Réponse
  2. Annelaure

    Bonjour
    Je n en ai jamais porté
    Malheureusement je vais devoir en mettre pour un vol de 9heures.
    Mon médecin m en a prescrit.
    J en ai acheté avec l aide de la pharmacienne.
    Je les enfile assez facilement.je suis bien dedans.
    Et ce normal ?
    On a pris les mesures. Je suis à la limite entre 2 sur chaque mesures.
    Pensez vous que c est normal d être bien. J ai lu que c était difficile à enfiler et pénible.
    Merci

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Non, ce n’est pas vraiment normal de les enfiler très facilement. Sans que cela oppresse, il faut que vous sentiez la compression. Les bas de contention ne doivent pas être difficiles à mettre, mais avec un coup de main, on y arrive très bien.

      Réponse
  3. jean

    Bonjour,

    Je porte des collants et la difficulté pour les enfiler peut changer d’une marque à une autre et dépend de la matière. Mais ce n’est pas pénible, il faut juste prendre son temps. Les collants sont beaucoup plus confortables que les bas qui finissent toujours par irriter la peau surtout quand il fait chaud, et par descendre. Je ne comprends pas pourquoi, les collants ne sont pas d’avantage préconisés.

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Bonjour,

      Oui vous avez raison. Sans doute que bas de contention est un terme abusivement générique pour désigner chaussettes, collants et bas.

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + 15 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This