Phlébite à la jambe et au mollet : tout savoir pour bien réagir

phletite-au-mollet

Phlébite au mollet : tout savoir

 

La phlébite à la jambe et plus particulièrement au niveau du mollet est le cas le plus fréquent. La phlébite est aussi appelée thrombose veineuse. Ces deux termes sont synonymes.  En France, tous les ans, ce sont plus de 300 000 nouveaux cas de phlébites qui sont diagnostiqués. Dans 90 % des situations, la phlébite touche le mollet.

La thrombose veineuse touche les hommes et les femmes.

Elle existe sous deux formes : superficielle et profonde. Dans les deux cas, elle nécessite un avis médical.

Pourquoi la phlébite au mollet est-elle si fréquente ?

Le mollet, cette partie de la jambe située entre la cheville et la cuisse, est responsable de 80 % du retour veineux. C’est lui qui donne le relief à la partie de la jambe située après le jarret. Le mollet est composé des muscles péroniers latéraux et du triceps sural. Ce sont ces muscles qui impulsent le retour veineux, par leurs contractions. Ce mouvement de contraction musculaire est souvent présenté comme « la pompe du retour veineux ».

C’est le cœur du système de retour veineux.

En cas de :

Cette pompe ne peut plus fonctionner correctement. La stase veineuse s’installe, les veines se dilatent, un caillot sanguin (thrombus) peut se former et provoquer la phlébite au mollet.

Si le caillot touche une veine située entre les muscles et la peau, ce sera une phlébite superficielle. Dans les autres cas, si une veine profonde est touchée, ce sera une phlébite profonde.

Douleur au mollet ou à la jambe est-elle synonyme de thrombose veineuse ?

Les douleurs à la jambe et au mollet peuvent être de nature différente : crampe, déchirure musculaire, élongation, claquage… toutes les douleurs ne sont pas liées à une phlébite.

Cependant, la phlébite constitue un cas potentiellement grave, surtout en cas de phlébite profonde.

Les signes et symptômes de la phlébite au mollet

La phlébite peut être asymptomatique, autrement dit, il ne peut y avoir aucun symptôme, ce qui rend son diagnostic difficile.

Cependant, les signes les plus fréquents sont :

  • Œdème, gonflement du mollet voire de toute la jambe,
  • Douleurs au mollet souvent augmentées à la palpation,
  • Coloration de la peau : peau bleuâtre, violette,
  • Fièvre,
  • Dilatation des veines superficielles,

En cas de doute, il faut toujours consulter un médecin. La phlébite profonde est une urgence médicale, car une de ses complications majeures est l’embolie pulmonaire.

Pour confirmer le diagnostic de la thrombose à la jambe et au mollet, un examen clinique est nécessaire. Il est souvent complété par une analyse sanguine avec un dosage des D-dimères (dégradés de la fibrine), un écho-Doppler veineux et une radiographie détaillée de la zone où l’on suspecte un caillot

Les traitements de la thrombose veineuse à la jambe

En fonction de la localisation du caillot sur une veine superficielle ou profonde, le traitement ne va pas être le même.

La prévention essentielle de la phlébite à la jambe et au mollet, sans contre-indication identifiée, est le port de bas de contention (pour les hommes et les femmes). Ces derniers sont des alliés santé de référence, à condition d’avoir les bonnes informations avant de les acheter. Les bas de contention vont empêcher mécaniquement la déformation de la veine et prévenir ainsi la stase veineuse.

Les traitements de la phlébite au mollet peuvent également passer par la prise d’anticoagulants, notamment en cas de phlébite profonde. Il en existe de trois types :

  1. De l’héparine,
  2. Des antivitamines K
  3. Des nouveaux anticoagulants connus sous l’acronyme NACO.

En phase de maintien, une contention veineuse est souvent prescrite pour les hommes et les femmes.

 

Crédits photo : © visoook – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + seize =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This