Le périnée, ça sert à quoi ?

© refleXtions - Fotolia.com-perinee

Prendre soins de son périnée c’est possible pour les femmes… et les hommes

Le périnée est un muscle dont on se sert à chaque instant sans le savoir. Quand on doit s’y intéresser, c’est que les dégâts sont déjà là. En matière de prévention du périnée, il reste tout à faire et cela concerne les femmes mais aussi les hommes.

A quoi sert le périnée ?

Le périnée a plusieurs fonctions complémentaires. Il maintient les organes du petit bassin et évite la descente d’organes. Il permet aussi d’assurer la continence de la personne (urines, gaz, selles)  car il participe au fonctionnement des sphincters. Pour les femmes, contracter la partie du périnée liée au vagin permet d’augmenter le plaisir pendant l’acte sexuel.

Ce muscle doit lutter tous les jours contre la pesanteur pour jouer son rôle. Il est souvent malmené par méconnaissance et par des évènements de la vie (grossesse, accouchement pour les femmes, chirurgie, …).

En cas d’hémorroïdes, tonifier et muscler son périnée, permet de dynamiser la circulation sanguine et de limiter voire de résorber leur importance.

Sachez, qu’il existe également des méthodes naturelles qui permettent d’apaiser les crises hémorroïdaires et de trouver des solutions durables pour éviter le développement des hémorroïdes.

La préservation du périnée concerne tout le monde mais reste très tabou.

Comment préserver son périnée de l’incontinence et des hémorroïdes grâce la prévention ?

Il existe plusieurs habitudes de vie à perdre pour préserver son périnée :

  • Ne pas faire des abdominaux « sauvages », pour muscler le ventre, adoptez la méthode du docteur Gasquet dont les exercices ont été conçus pour les femmes mais qui peuvent aussi être repris par les hommes,
  • Contrairement à une croyance populaire, pour muscler votre périnée, ne faîtes pas le « stop pipi », cet exercice produit l’effet inverse à celui recherché et favorise l’incontinence,
  • En allant à la selle, ne jamais pousser,
  • Évitez le surpoids et la constipation.

Au contraire pour tonifier votre périnée, privilégiez les actions comme :

  • Contractez votre périnée, régulièrement, plusieurs fois par jour. Allez-y en douceur, ce muscle est fragile,
  • Contractez votre périnée à chaque fois qu’il est sollicité passivement : en cas de toux, d’éternuements, de rires, de jogging, de saut,…
  • Privilégiez les sports qui respectent votre périnée comme la piscine où la pesanteur est abolie.

Comment muscler le périnée et lutter contre l’incontinence et les hémorroïdes ?

Le plus simple est de faire quotidiennement plusieurs séries d’exercice pour muscler le périnée et le tonifier. Il existe également des séances de rééducation périnéale faîtes par les kinésithérapeutes et les sages-femmes. Elles sont remboursées par l’Assurance Maladie sur prescription médicale. Certains hôpitaux peuvent en proposer.

Pour les femmes, une technique intéressante peut-être l’utilisation des smartballs ou boules de geisha. Cet accessoire est considéré comme un sex-toy, mais il permet aussi de muscler son périnée en profondeur puisqu’il faut retenir les boules dans le vagin le plus longtemps possible.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This