Les bas de contention

bas-contention

Bas de contention, les alliés santé

Les bas de contention veineuse ont mauvaise réputation. Moches, inesthétiques, difficiles à supporter, le sujet est loin d’être glamour.

Cela tombe bien, car ici nous parlons de la prévention du capital santé et esthétique ainsi que du traitement de l’insuffisance veineuse.

Bien les choisir est souvent difficile, les conseils faisant cruellement défaut.

Vous trouverez dans les articles de cette rubrique spéciale « bas de contention », des indications pour mieux vous y retrouver.

Les bas de contention : un remède ancien contre les troubles de la circulation et les jambes lourdes

Les ancêtres des bas de contention sont les bandes molletières. Cet aïeul n’a pas amélioré l’image de ces orthèses qui permettent au quotidien d’aider les veines à faire leur travail.

Les bas de contention sont plus exactement des bas de compression veineuse. Ce dispositif médical est une aide mécanique qui empêche la dilatation des veines. Comme tout traitement, les bas de contention ont certaines contre-indications.

Il faut bien les choisir, les porter aussi souvent que possible et accompagner leurs ports de quelques précautions.

C’est pour cela qu’il est important d’avoir un avis médical avant de les porter. Même s’il est possible de les acheter sans prescription médicale, il est important d’avoir l’avis médical d’un médecin avant de les acquérir.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de modèles de bas de contention : des noirs, des fantaisies. Ce sont autant de « plus » qui vont permettre de le intégrer à sa vie facilement.

Les bas de contention sont un dispositif médical pour lutter contre l’insuffisance veineuse

Comme je l’ai dit précédemment, les bas de contention sont des dispositifs médicaux. Ils n’ont rien à voir avec des bas de ville, achetés en supermarché ou en boutique dont les seuls critères sont l’esthétisme et le confort. Ceux qui sont communément appelés « bas de contention » sont des bas de compression médicaux.

Leur prescription peut se faire par un médecin ou une sage-femme sur une ordonnance séparée, après examen du patient. Elle ne peut pas se faire sur un formulaire pré-imprimé par un fabricant. Cette prescription doit contenir : la désignation du produit (notamment sa classe), des indications sur le port du produit, leur nombre (voir le site de la Haute Autorité de Santé).

Pour obtenir le remboursement par l’Assurance Maladie, il faut qu’ils soient délivrés par un professionnel habilité à le faire, classiquement un pharmacien ou un orthésiste. Ce praticien de la santé doit respecter certaines règles pour délivrer correctement des bas de contention (cabine d’essayage, prise de mesure, essayage,…).

Les bas de compression / contention médicaux doivent répondre à un cahier des charges clair et précis. Leur délivrance doit correspondre à la pathologie veineuse diagnostiquée chez le patient et à sa morphologie.

Les fibres textiles performantes et résistantes des bas de contention médicaux

Les textiles utilisés sont des fibres naturelles et/ou synthétiques testées pour être bien tolérées. La présence du talon est obligatoire. Les leggings ou caleçons longs vendus comme étant de « contention » sont en fait des accessoires de confort aussi appelés « bas de maintien ou de soutien ». Ce ne sont pas des dispositifs médicaux. Ils ne sont pas remboursés.

Ils doivent pouvoir être utilisés pour une durée de 6 mois selon la réglementation en vigueur. Concrètement, cela dépend de leur qualité initiale qui est variable en fonction des marques de fabricants et de l’usage qu’en aura le patient.

Aujourd’hui, les bas de contention peuvent être portés sans problème été comme hiver par des femmes mais aussi des hommes. Il suffit pour cela de savoir bien les acheter et correctement les entretenir. Cela n’a rien de compliqué, il suffit de s’y mettre.

Licence photo : © matusciac – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This