J8 à Bagnoles-de-L’orne, la cure thermale et les navettes

 

cure-bagnoles-phlebologie

La rue principale de Bagnoles-de-l’Orne par la photographe Carol SMITH

Lundi, les chroniques de Mathilde curiste en phlébologie

Tisane du jour : élimination

Le matin du 8ème  jour de la cure thermale en phlébologie à Bagnoles-de-L’orne : dans la navette

A Bagnoles-de-L’orne, il y a des navettes. Ce sont des sortes de minicars à disposition des habitants et des curistes, totalement gratuites, qui sillonnent la ville. Parfois, pas de chance, les curistes se trompent de sens ce qui leur permet de faire contre mauvaise fortune bon cœur et de voir du pays.

Les navettes à Bagnoles-de-L’orne, c’est un peu le bistrot du commerce des curistes, sans l’alcool bien-sûr. On parle de tout et de rien, comme :

  • des impôts qui augmentent « déjà qu’on n’avait pas grand-chose »,
  • du temps « ah ça y est, l’été est là, il a mis du temps à arriver cette année »,
  • de sa santé « quand ça va, et ben, on fait aller ».

Et le lundi dans la navette, la grande question, celle qui chatouille toutes les lèvres c’est pour les nouveaux curistes : « Alors, vous allez aux thermes ou au B’O SPA thermal ? ».

Et le mardi, le lendemain, tout le monde vérifie les dires de la veille avec les heureux propriétaires du fameux exclusif sac B’O SPA thermal.

Les pin-up du bassin de mobilisation

Dans le bassin aquatique, les peignoirs tombent et les maillots de bains se découvrent. Il faut bien le reconnaître, dans ces espaces, il y a des pin-up. Elles sont sveltes, le maillot de bain ajusté… voire sexy. Elles avancent comme des reines très majestueuses pour accéder au bassin. Les charlottes sont obligatoires pour tous les soins, bassins compris. Celles fournies par le B’O SPA thermal sont blanches, très basiques. Elles font leur travail et protègent très bien les cheveux. Mais forcément, se promener avec une sorte de champignon sur la tête, ce n’est pas très glamour.

Alors, certaines se distinguent. Pin-up ou pas, les bonnets de bain originaux font florès : violet, fleuris, à pois, imprimé panthère, il y a de tout. Car même dans les bassins, quand on habite dans le pays de Bourdieu, il faut se distinguer.

Photo en licence CC par la photographe Carol SMITH

Retrouvez les chroniques de Mathilde, curiste à :

–          Bagnoles de L’orne en 2013

–          Luxeuil-les-bains en 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + dix-huit =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This