Jour 7 à Luxeuil-Les-Bains : La découverte de Besançon

Le paon majestueux de la citadelle de Besançon

Le paon majestueux de la citadelle de Besançon

En cure thermale à Luxeuil-les-Bains ou ailleurs, le dimanche, c’est repos. Il n’y a pas de soins. Du coup, c’est relâche pour les curistes. C’est l’occasion de voir du pays. Aujourd’hui, direction Besançon en famille.

Le matin : 7ème  jour de la cure thermale en phlébologie à Luxeuil-les-Bains, direction Besançon

Nous arrivons à Besançon vers 12h15. Nous traversons le pont et admirons une statue, sans doute Vauban jeune. Après une courte promenade avec les enfants, nous nous arrêtons au restaurant La Champagney. L’endroit est superbe, la terrasse donne sur une place pleine de charme. Nous sommes au calme et tranquilles. Le choix est vite fait : 2 menus  « découverte » pour nous, un menu enfant et juste un écrasé de pomme de terre pour le bébé. Les entrées arrivent vite, en même temps que le plat du grand. Ca fait gagner du temps à tout le monde. En découpant la pintade, il est clair qu’elle manque  de cuisson. Nous la renvoyant en cuisine. Elle nous revient parfaite. Tout le menu est très bon, la pluma à la pomme confite est parfaite. Le bébé adore l’écrasé de pomme de terre et en redemande en lorgnant dans mon assiette. On partage donc mon plat bien volontiers. Puis tout à coup, le bébé s’énerve, il a soif mais déteste l’eau. La serveuse propose gentiment de mélanger l’eau à du sirop de framboise. J’ai oublié la bouteille de lait au chalet, j’accepte sa proposition. Et c’est un pari gagnant puisqu’il boit tout et en veut encore.

Je passe à la caisse, le restaurant m’offre le repas de bébé et le sirop de framboise. En plus d’avoir passé un très bon repas, c’est un cadeau sympathique.

L’après-midi : 7ème  jour de la cure thermale en phlébologie à Luxeuil-les-Bains, la découverte de la citadelle de Besançon

La citadelle de Besançon est une réalisation de Vauban, classée au patrimoine de l’Humanité de l’Unesco. C’est une œuvre magistrale, construite sur plusieurs niveaux. En voiture, le lieu est difficile d’accès. Les routes à double-sens sont exigües, le stationnement réduit. Mais à part la mention d’un bus qui semble aller à la citadelle, il n’y a pas d’autres possibilités pour s’y rendre.

Nous arrivons. L’entrée pour les adultes est à 9,60€, pour les moins de quatre ans c’est gratuit. Nous entrons donc, affrontons les pentes et nous avons la surprise de regarder un parc zoologique. Les singes, les sangliers sont là. En marchant, nous entrons dans un aquarium, puis un insectarium formidable pour les enfants. Dans l’enclos, le lion a l’air serein. Plus loin, les tigres tournent.

A la petite ferme, les biquettes se mélangent aux touristes des lieux.

Il fallait être assez aventureux pour oser transformer une citadelle historique en parc zoologique. C’est curieux mais assez réussi si on aime le genre.

Retrouvez les chroniques de Mathilde, curiste en phlébologie à :

–          Bagnoles de L’orne en 2013

–          Luxeuil-les-bains en 2014

L'insectarium de la citadelle de Besançon et ses curieuses grenouilles

L’insectarium de la citadelle de Besançon et ses curieuses grenouilles

2 Commentaires

  1. Philibert

    Bonjour, ce n’est pas Vauban jeune c’est le marquis de Jouffroy d’Abbans ;O)

    Réponse
    • Laetitia LORNIAC

      Merci pour la précision 🙂

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − cinq =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This