J14 de cure pour les jambes à Luxeuil, la relâche à Colmar

 

Pause en cure thermale : visite de Colmar

Pause en cure thermale : visite de Colmar

Dimanche

14ème jour de la cure thermale en phlébologie à Luxeuil-les-Bains : Arrivée à Colmar et déjeuner à l’Echevin

Après plus d’une heure de route, nous arrivons en Alsace à Colmar. Nous décidons de faire escale dans le restaurant qui a l’air d’être une institution de la ville : L’Echevin.

Nous sommes les premiers arrivés et on nous installe tout au fond du restaurant. Nous prévenons qu’avec les deux enfants, nous souhaitons un repas aussi rapide que possible. Il n’y a qu’un seul menu, celui de Pâques pour un peu plus de 60 €. On choisira à la carte et d’ailleurs on a choisi. Nous attendons la serveuse plus de 15 minutes avant qu’elle ne daigne venir prendre les commandes. Les entrées arrivent 20 minutes après la prise de la commande et l’assiette pour le bébé est oubliée. Elle arrive… encore 10 minutes plus tard. Nous sommes obligés de redemander du pain et la carafe d’eau. Par contre, les entrées sont absolument délicieuses : ravioles de langoustines et coquilles Saint Jacques.

Après la fin des entrées, je suis obligée de me lever pour demander la suite à la serveuse. Les petits commencent franchement à s’agiter. Le plat arrive. Si le pigeonneau est correct, l’accompagnement au foie-gras est très décevant. Ce dernier n’a aucune tenue et s’étale comme une pauvre bouillie dans l’assiette quand on enlève la chartreuse de légumes. On a demandé le dessert des enfants en même temps que nos plats et ils arrivent avec plus de 15 minutes de décalage. Pourtant, ce n’est a priori pas si compliqué que cela de préparer une glace avec deux boules.

Le petit s’énerve et j’écourte la fin de mon plat pour sortir avec la poussette pendant que Valentin termine son repas.

Au final, une belle déception pour cette institution culinaire de Colmar.

L’après-midi : 14ème jour de la cure thermale en phlébologie à Luxeuil-les-Bains : la visite de Colmar

Après ce repas mouvementé, nous visitons la ville. Elle est surnommé la « petite Venise d’Alsace » avec raison. Tout est vraiment très beau. Le centre-ville est préservé, les maisons pittoresques ou bourgeoises donnent à cette ville un cachet sans pareil.

Pour ce week-end, la ville était aux couleurs de Pâques avec de splendides animaux de ferme exposés un peu partout dans la vielle ville.

A la fin de notre visite, on a pu voir quelques cigognes. Magnifique.

Retrouvez les chroniques de Mathilde, curiste en phlébologie à :

–          Bagnoles de L’orne en 2013

–          Luxeuil-les-bains en 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − six =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This