J13 à Luxeuil-Les-Bains : visite de la cristallerie de La Rochère

La Villa de Chatigny à Luxeuil-les-bains

La Villa de Chatigny à Luxeuil-les-bains

 

samedi => le 13ème jour

Le matin 

Ce matin, il fait -4°C à l’extérieur. Et dans le chalet, il gèle. Pourtant, je croyais que les constructions en bois avait l’avantage d’être très bien isolée thermiquement. Manifestement, cette croyance est totalement fausse.

Aux thermes, rien de bien marquant. L’hôtesse des cataplasmes, constatant que je profitais de ce soin pour lire, m’assure que la prochaine fois, elle veillera à choisir une cabine plus lumineuse.

A la fin des soins, je fais le tour des boulangeries de Luxeuil-les-Bains. Et franchement, concernant la qualité du pain et des viennoiseries, la seule chose à retenir c’est que les professionnels de ce secteur pourraient mieux faire.

L’après-midi : visite de la verrerie/ cristallerie de La Rochère à Passavant-la-Rochère

C’est la plus ancienne verrerie d’art encore en activité en France. Son usine avec l’atelier des verriers peut être visitée à certaines périodes de l’année. On voit les ouvriers travailler le verre. Des notices explicatives permettent de comprendre les différentes étapes de la fabrication du verre et leur importance.

C’est une véritable institution que cette cristallerie de La Rochère. Dommage que les indications depuis la route soient si rares car cela vaut vraiment la peine d’y passer pour découvrir cet artisanat.

Un magasin d’usine est ouvert à la sortie de l’atelier des maîtres verriers. Les réalisations sont superbes.

En partant, il y a un lac avec une vue magnifique. Idéal pour le goûter des enfants.

En rentrant à Luxeuil-les-Bains, on s’arrête devant la curieuse Villa de Chatigny. Bâtisse magnifique mais apparemment laissée à l’abandon. Pas totalement pourtant puisque le jardin semble être maintenu avec un minimum d’entretien. Aucune indication historique n’est visible sur l’histoire de cette demeure. Étrange et bien dommage.

Retrouvez les chroniques de Mathilde, curiste en phlébologie à :

–          Bagnoles de L’orne en 2013

–          Luxeuil-les-bains en 2014

3 Commentaires

  1. Julie B.

    Bonjour, La villa du Chatigny n’est pas abandonnée. Elle est habitée.

  2. M.K

    Bonjour, la villa « le Chatigny » a toute une histoire. Vous pouvez la découvrir dans les livres sur la ville. Ce fût tout d’abord un bâtiment construit en grès rose des Vosges début 1900 par la comtesse de Grammont(qui était bien vue de « dot »…). Cette propriété fût rachetée bien avant la guerre 39/44 par la duchesse de Talleyrand (descendante directe de la famille des Talleyrand)qui, partie en Amérique avant le conflit, privilégia aux années 45/46 mes grands parents Mr et Mme Gebs en tant qu’acquéreurs. Ils étaient réfugiés, leur propriété, dans la campagne environnante vésulienne, ayant été brûlée dans la débâcle par les allemands – cette villa a été un hôtel-restaurant très agréable durant les périodes florissantes ouvertes aux cures. Le Casino (de l’époque) contribuait à la douceur de la villégiature. L’hôtel a fermé définitivement ses portes avant les années 1968. Et depuis c’est une propriété privée appartenant à ma tante.

    • Laetitia LORNIAC

      Bonsoir,

      Merci d’avoir partagé cette histoire.
      La Villa « le Chatigny » a effectivement un bien beau parcours et, demeure, une beauté de Luxeuil.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − 2 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This