J 12 à Bagnoles-de-L’orne : le drame du peignoir

 

cure-bagnoles

Hôtel du Béryl de Bagnoles-de-l’Orne, par Carol SMITH

Vendredi, les chroniques de Mathilde curiste en phlébologie

Tisane du jour : Silhouette

Le matin du 12ème  jour de la cure thermale en phlébologie à Bagnoles-de-L’orne : le drame du peignoir

Aujourd’hui, c’est le dernier jour du kiné, il prend ses vacances avant d’entamer sa dernière année de formation à l’école. On peut dire qu’il a été très professionnel, expliquant chacun de ses gestes, me demandant si je ressentais des tensions, des tiraillements et, à chaque fin de soin, les bénéfices sont là : plus aucune tension au niveau des jambes.

Au couloir de marche, il y a eu un drame : une vieille dame s’est trompée de peignoir. En se rhabillant, la victime a interpellé violement le coach sportif du bassin aquatique : « Vous ne pouvez pas regarder ? Vous êtes payé à quoi ? ! ». Le coach a tenté de retrouvé le bon peignoir, à expliquer à la vieille dame qu’elle avait commis une petite mégarde. La situation est réparée. La victime consolée… le coach lui a glissé doucement « Vous savez madame, je suis payé pour donner des cours de sports. Tout simplement. ».

La découverte du hammam / vaporarium du B’O SPA thermal

A la fin des soins, je décide d’aller à l’étage en dessous pour faire un tour au hammam, rebaptisé : le vaporarium thermal. Hors de question d’en faire une séance, c’est totalement contre-indiqué en phlébologie. En revanche, avec un peu de chance, il y a des douches. Bingo ! Il y en a même trois. Elles sont collectives, c’est la mauvaise nouvelle. En revanche, l’installation est superbe. Les trois douches sont équipées du système Raindance, l’espace est large et le fameux savon à la pomme au cidre B’O est en livre service. Enfin une douche prise paisiblement. En sortant, je jette un coup d’œil au hammam. Il est magnifique. Le plafond est constellé de petites diodes qui lui donnent un aspect digne des 1001 nuits. Le carrelage est harmonieux, les siège intégrés aux murs sont larges, bien inclinés pour la détente. Dommage que je ne puisse pas en profiter.

Photo en licence CC par Carol SMITH

Retrouvez les chroniques de Mathilde, curiste à :

–          Bagnoles de L’orne en 2013

–          Luxeuil-les-bains en 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × trois =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This