Jambes lourdes, un trouble classique d’une mauvaise circulation sanguine

mauvaise-circulation-sanguine

La première manifestation de l’insuffisance veineuse : les jambes lourdes

Le « mal aux jambes » est un phénomène de civilisation. S’il était le seul, ce ne serait pas bien grave me direz-vous… Certes, mais savoir quoi faire contre les jambes lourdes peut bien aider, notamment à mieux vivre son quotidien.

Alors, voici le pourquoi du comment de ce trouble de l’insuffisance veineuse qui concerne plus d’un adulte sur trois.

Qu’est-ce que les jambes lourdes ? Point sur les symptômes

Les jambes lourdes englobent plusieurs manifestations des troubles de la circulation sanguine. Souvent, avoir les jambes lourdes désigne :

  • Un gonflement des chevilles et des mollets,
  • Une pesanteur dans les jambes,
  • Des picotements,
  • Parfois des sensations de brulure,
  • Des gênes,
  • Des tensions et des crampes,

Les jambes lourdes sont souvent la première manifestation de l’insuffisance veineuse. Elles peuvent s’accompagner de varices ou peuvent être ressenties de manières isolées, sans autres troubles circulatoires apparents.

Les causes des jambes lourdes et douloureuses

Les causes des jambes lourdes sont nombreuses et sont très différentes d’une personne à une autre. Pour autant, les facteurs qui favorisent le développement de l’insuffisance veineuse sont classiquement :

  • La sédentarité,
  • La puberté, les grossesses et autres phénomènes hormonaux,
  • L’hérédité,
  • La station debout prolongée, le piétinement,
  • Être en surpoids,

En cas de jambes lourdes et de douleurs, il est toujours utile de demander l’avis de son médecin.

Les jambes lourdes et la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie des femmes, mais aussi pour la circulation sanguine.

Le pic d’hormones et les modifications corporelles vont fréquemment provoquer (mais pas systématiquement) des signes d’insuffisance veineuse : jambes lourdes, apparition de varices, varices vulvaires, hémorroïdes, varicosités.

Il ne faut pas hésiter à signaler ces troubles de la circulation sanguine lors du suivi médical de la grossesse. Le gynécologue ou la sage-femme pourront donner des indications ou traitements pour vous soulager. A contrario, mieux vaut éviter l’automédication…

Que faire contre les jambes lourdes et gonflées ?

Tout comme le Père Noël, le traitement miracle contre les jambes lourdes n’a pas encore été trouvé et n’existera sans doute jamais.

En revanche, il existe une multitude de remèdes pour lutter contre l’insuffisance veineuse. Ils ne sont pas forcément compliqués à suivre ou à appliquer. En revanche, ce qui est le plus difficile, c’est d’intégrer ces solutions à sa vie quotidienne.

L’hygiène de vie contre les jambes douloureuses et lourdes

Pour combattre l’insuffisance veineuse, il peut être utile de revoir quelques habitudes de vie.

  • Éviter de porter des vêtements serrés,
  • Marcher le plus possible,
  • Surélever les pieds de son lit,
  • Éviter les sources de chaleur sur les jambes (cire chaude notamment),
  • Avoir une alimentation équilibrée,
  • Terminer sa douche en passant un jet d’eau froide de bas en haut sur vos pieds, chevilles, mollets et cuisse,

Le poids, l’ennemi des jambes légères

C’est une lapalissade, mais être en surpoids plombe les jambes. Elles deviennent lourdes et douloureuses. Et c’est d’autant plus difficile de lutter contre ces troubles de la circulation que le surpoids est important.

Adopter des règles d’hygiène simples peut, malgré tout, alléger grandement les douleurs aux jambes.

Le sport contre l’insuffisance veineuse et la pesanteur des jambes

Il y a des sports qui favorisent les jambes lourdes. En cas d’insuffisance veineuse, même débutante, il faut à tout prix les éviter.

C’est notamment le cas du tennis, du squash et des activités sportives où l’on piétine.

En revanche, la marche nordique, le vélo, la natation, sont des sports qui aident vraiment à retrouver un tonus veineux.

Massages pour rendre ses jambes légères et moins gonflées

Parmi le soulagement immédiat que l’on peut ressentir dans la lutte contre l’insuffisance veineuse et les jambes lourdes, il y a les massages. Ils peuvent être avantageusement complétés par l’application d’un gel.

Il existe plusieurs techniques de massage, dont le très connu drainage lymphatique. C’est habituellement un kinésithérapeute qui l’effectue.

Si vous souhaitez le faire vous-même, il faut surtout prendre garde à effectuer les mouvements toujours du bas vers le haut et jamais l’inverse. Ce mouvement va permettre de chasser la stase veineuse et de favoriser le retour de la circulation vers le coeur. Si cela vous intéresse, il existe des vidéos sur youtube et dailymotion sur ce sujet.

Un gel veinotonique pour lutter contre l’insuffisance veineuse

Un gel peut aider à effectuer le massage en lubrifiant la peau des jambes et en évitant d’irriter la peau. Le gel peut également avoir des propriétés stimulantes pour la circulation.

Il en existe un grand nombre, souvent disponible en parapharmacie. Au niveau de ces gels contre les jambes lourdes, il faut faire attention aux prix. Il existe de grandes variations entre les magasins de parapharmacie. En France, les prix sont libres, ce qui est très bien, car cela permet à la concurrence de s’exercer. En théorie en tout cas. Car en matière de parapharmacie… c’est moins clair… malheureusement.

Vous avez déjà essayé de demander un ticket à votre pharmacien ?? Moi oui… et généralement, il n’est pas ravi de m’en donner un. Mais je suis sans doute mal tombée.

Bref.

J’ai testé quatre gels contre les jambes lourdes :

  • Le gel Jouvence de L’Abbé Soury
  • Le gel Weleda à base de cuivre,
  • La crème contre les jambes lourdes RAP,
  • Et le spray (pas vraiment un gel) contre les jambes lourdes de Puressentiel.

La première remarque, c’est qu’ils ne sentent pas très bon. On est loin de l’huile Prodigieuse de Nuxe…

Mais, à leur décharge, il faut dire que leur objectif n’est pas le même ;-).

Globalement, je les trouve assez efficaces. Concrètement, à la fin de la journée et surtout en été, quand j’applique un de ces produits en effectuant un bon massage de 5 à 10 minutes pour les deux jambes, il y a un réel bénéfice. Mes jambes sont moins douloureuses.

Est-ce lié au massage ou à ces gels contre l’insuffisance veineuse ?

Aucune idée, en tout cas, mes jambes sont soulagées pour un temps.

Par contre, pour certains gels, il faut faire attention à bien se laver les mains après, car ils peuvent provoquer des intolérances. En tout cas, ça m’est arrivé. Pas de chance.

Les textiles de bien-être pour soulager les jambes lourdes

Au niveau des remèdes contre le mal aux jambes, il y a les nouveaux venus : les textiles « bien-être ». Ils sont sensés procurer confort et légèreté. C’est très bien. Mais, il faut être réaliste. Ce confort n’est applicable qu’en cas d’insuffisance veineuse légère. Si les troubles circulatoires sont plus développés, ils nécessiteront une prise en charge médicale adaptée.

Pour autant, les leggings et collants « bien-être » contre les jambes lourdes ont souvent un aspect attrayant. Ils gainent la silhouette.

Ils peuvent donc remplir leur fonction : apporter du confort aux gambettes.

Les bas de contention, collants et chaussette, un traitement qui apporte une aide réelle en cas d’insuffisance veineuse avérée et d’œdème

L’insuffisance veineuse, quand elle est constatée par un médecin et évaluée, requiert souvent le port de bas et chaussette de contention.

Et non, ce n’est pas horrible. C’est même tout à fait gérable puisque j’en porte (je le confesse… même pas honteusement) depuis plus de 15 ans.

Au niveau des classes II, qui correspondent à une insuffisance veineuse avérée avec présence de varices et d’œdème, ils sont en partie remboursés par l’Assurance Maladie et les Mutuelles. Là aussi, il faut être très vigilant sur les prix.

Au niveau des chaussettes de contention et de leurs déclinaisons (collants et bas), il y en a vraiment pour tous et tous les goûts :

  • Pour les hommes et les femmes,
  • Des classiques et de la fantaisie,
  • En soie, en coton, en bambou,…

Il y a de tout.

La clé pour supporter des bas de contention, c’est de bien les choisir. Ça ne s’improvise pas du tout et mieux vaut aller chez un spécialiste en orthopédie pour les acheter. Ma méthode pour la contention idéale au meilleur prix vous donnera toutes les astuces pour ne pas vous tromper.

La phytothérapie comme veinotonique, un remède ponctuel à ne pas négliger pour traiter sa jambe lourde

Les veinotoniques ne sont plus remboursés en France. L’utilisation de ces médicaments était une particularité française. En Angleterre, ils n’ont jamais eu de succès… alors que les conditions de vie étaient globalement les mêmes. Sans doute une déclinaison de l’exception culturelle française.

En revanche, parmi les veinotoniques naturels, nos amis anglais ont toujours fait une bonne place à l’intrait de marron d’Inde. C’est la plante veinotonique par excellence.

Ce qui est étonnant, c’est qu’il est difficile de la trouver en pharmacie. Il doit y avoir une bonne raison pour cela, mais la seule que ma pharmacienne m’a donnée c’est :

Maintenant, il existe des traitements contre les jambes lourdes plus modernes !

D’accord… mais si ça marche, pourquoi choisir la modernité à la place de l’efficacité ?

Bon, je crois qu’il faut que je change de pharmacie décidément.

Outre l’intrait de marron d’Inde, il y a des solutions buvables qui rassemblent d’autres plantes veinotoniques comme : la vigne rouge, le fragon, l’hamamélis, et autres…

Il y a même des versions « bio ». Comme quoi, tout existe.

À chacun de bien choisir pour lutter contre le mal aux jambes.

Crédits photo : © magdal3na – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − un =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This