En finir avec les jambes qui gonflent !

Des remèdes contre les douleurs aux jambes

Des remèdes contre les douleurs aux jambes

 

C’est un mal très largement répandu chez les femmes (mais aussi chez les hommes) : les jambes, tout au long de la journée, gonflent. Ça tiraille et en devient douloureux. Certains facteurs augmentent le risque de voir ses jambes enflées : des prédispositions, mais aussi la chaleur, le piétinement, rester debout longtemps ou assis sans bouger.

Comme souvent, il n’existe pas de remèdes miracles aux jambes douloureuses. Pour autant voici des astuces qui pourront vous aider. Si vous aussi vous avez un conseil à donner contre les jambes gonflées, n’hésitez pas à le partager en laissant un commentaire à la fin de cet article.

 

Mal aux jambes ? Un avis médical est indispensable

Qui dit douleur, dit toujours causes possibles multiples. Les problèmes de circulation sanguine sont fréquents, mais ce ne sont pas les seules causes des douleurs dans les jambes. Ainsi, vous avez tout à gagner à avoir l’avis de votre médecin.

Ce dernier vous posera des questions et regardera vos jambes. Il peut également demander des examens complémentaires pour avoir un bilan de la situation.

Cette étape est indispensable pour votre santé.

D’ailleurs, si votre mal de jambes est lié à une mauvaise circulation sanguine, recueillez l’éclairage de votre médecin votre méthode contraceptive. Si vous êtes une femme, que vous prenez une pilule hormonale, que vous fumez : attention. Certaines pilules sont contre-indiquées et augmentent les risques de thrombose veineuse. Votre médecin traitant ou gynéco vous donnera son avis.

 

Les sports doux, vos alliés pour avoir des jambes légères

La sédentarité est un facteur qui augmente le risque d’avoir les jambes lourdes. Ainsi, plus vous « bougerez », moins la stase veineuse sera présente.

Parmi les sports les plus adaptés, il y a : le vélo (vive le Vélib !), la marche, la natation (si vous ne savez pas nager, marcher dans l’eau est aussi très bien).

Le soir, vous pouvez aussi faire du pédalo comme la jeune femme (qui n’est pas moi) sur la photo en haut de l’article.

Personnellement, je marche beaucoup et je ne vois pas vraiment l’effet sur mes jambes. Enfin, j’imagine que ce serait pire si je ne marchai pas. En revanche, dès que je fais du vélo (même un peu), l’effet est immédiat, mes jambes ne s’en sentent que mieux. Alors, tous en bicyclette pour lutter contre le mal aux gambettes !

 

L’argile, une aide pour aider vos jambes fatiguées

J’entends parler ici ou là, des bienfaits de l’argile pour notre santé. Comme pour toutes les formes de soins alternatives, il est assez difficile de trier le bon grain de l’ivraie en la matière.

Du coup, j’ai lu l’argile qui guérit de Raymond Dextreit (un best-seller) et Argile de Nathalie Cousin (que vous trouverez dans toutes les bonnes librairies comme Fontaine, Mollat ou Amazon). Ces deux livres sont intéressants et donnent un bon panorama des utilisations de l’argile, mais ne sont pas assez précis selon moi. Parfois, les indications sont étonnantes… enfin, comme toujours, il faut en prendre et en laisser dans ce qu’on lit.

Concernant spécifiquement l’argile comme remède aux jambes douloureuses, voici comment je procède :

J’achète de l’argile verte concassée de la marque Argiletz (elle est bien, a la réputation d’être sérieuse, mais d’autres marques sont aussi très bien). Je remplis un saladier de verre d’argile et je mets de l’eau en faisant en sorte que cette dernière effleure l’argile. L’idéal est de préparer l’argile la veille pour rajouter de l’eau au besoin (pas trop car sinon l’argile serait trop liquide, mais assez pour avoir une réelle pâte homogène).

Après, je mets l’argile sur un vieux drap de coton ou des langes et recouvre la jambe à traiter avec ce cataplasme. L’argile doit être épaisse de 2/3 cm… une bonne couche autrement dit.

Une fois mis en place, l’idéal est de se coucher et de passer la nuit avec (au préalable mettez un grand drap de bain dans votre lit pour le protéger).

Une fois réveillé, il vous suffit de retirer l’argile (ne faites pas cela dans votre baignoire car vous pouvez boucher les canalisations) et de prendre une bonne douche agréable.

Je ne fais pas tout le temps, mais quand je le fais, j’ai l’impression que mes jambes ne s’en portent que mieux.

 

Les crèmes pour les jambes gonflées

Dans le commerce, dans les pharmacies, vous trouverez pléthore de crèmes pour les jambes lourdes. J’en ai essayé un certain nombre, sans que j’en aie été particulièrement ravie. Elles sont bien, voilà tout… sans plus.

Attention au prix de ces « remèdes », certains professionnels n’hésitent pas, sous prétexte de pesanteur dans les jambes, à alléger franchement notre porte-monnaie.

Du coup, comme je n’ai jamais trouvé le bonheur absolu dans ces crèmes, je me fais parfois ma mixture personnelle :

  • Je verse une noix d’huile végétale de calophylle dans un petit ramequin,
  • je complète avec une goutte d’huile essentielle de lentisque de pistachier
  • et je mélange le tout avec une cuillère en bois.

C’est une huile essentielle que je trouve chère, mais au final, ça revient moins cher que les crèmes du commerce.

De plus, il semble que les allergies aux huiles essentielles se développent. Il faut donc faire attention.

En tout cas, avec cette crème maison pour les jambes lourdes et un bon massage, les résultats me semblent corrects… même si l’effet est temporaire.

 

Les bas de contention des amis qui vous veulent du bien

Si vos jambes lourdes et douloureuses proviennent d’une mauvaise circulation sanguine, votre médecin vous conseillera peut-être de porter des bas de contention.

Pas de panique !

Ces dispositifs médicaux sont vraiment des alliés santé des jambes quasiment incontournables. J’en porte personnellement depuis plus de 10 ans ne m’en porte que mieux.

Il y a cependant des écueils à éviter pour les porter :

  • Il faut d’abord que les mesures prises soient bonnes,
  • Il faut vérifier les prix de la boutique où vous les achetez. Il peut y avoir de grands écarts,
  • Regardez également quelle est la prise en charge de votre complémentaire santé,
  • Et regardez tous les modèles existants. Il y en a pour tous les goûts (classiques, fantaisies). Vous trouverez forcément votre bonheur.

De mon expérience, l’endroit où on achète ses bas de contention est important. Tous les conseils que vous donnera la personne qui vous prendra en charge participeront grandement au fait que vous les portiez ou non.

Ainsi, testez plusieurs pharmacies ou magasins d’orthopédie pour vous faire une idée avant de passer commande.

 

En accompagnement, vous trouvez dans mon livre numérique Ma méthode pour avoir la contention idéale au meilleur prix.

 

 

Crédit photo : © Yeko Photo Studio – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + vingt =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This