Cure thermale et hydrothérapie externe

© Ariwasabi - Fotolia.com-cure-thermale

Cure thermale et hydrothérapie externe

 Les cures thermales, autrement dit les cures médicalisées, utilisent différentes sortes de thérapies : principalement l’hydrothérapie externe et l’hydrothérapie interne. Les cures thermales se fondent sur les propriétés curatives de l’eau pour soigner les affections. La Sécurité Sociale reconnaît 14 affections pouvant faire l’objet d’une cure médicalisée.

Cure thermale : qu’est-ce que l’hydrothérapie externe ?

L’hydrothérapie externe consiste à immerger le patient dans une eau dont les propriétés vont agir sur son organisme. Ce sont les bains. Il existe différentes sortes de bains localisés ou généraux, douches, avec mouvements ou pas.

Cure thermale et hydrothérapie externe : quelles actions ? quels bénéfices ?

L’hydrothérapie utilise les propriétés des eaux thermales mais elle peut aussi consister mécaniquement à avoir des actions bénéfiques notamment avec les massages ou les douches.

La pression liées à l’immersion du patient joue également un rôle dans les bénéfices attendus de la cure. Les pressions intra-corporelles s’en trouvent modifiées. Des mouvements effectués en immersion pourront s’avérer particulièrement bénéfiques pour éviter la stase veineuse.

Cure thermale et hydrothérapie externe : quelle est la meilleure température ?

La température du bain est un élément essentiel dans le traitement. Le thermalisme utilise le plus souvent des eaux chaudes. Les eaux thermales des sources froides ou tièdes sont souvent réchauffées.

Cure thermale, hydrothérapie externe et phlébologie

La phlébologie fait partie des 14 affections reconnues par l’Assurance Maladie pouvant faire l’objet d’une cure thermale médicalisée. Les soins d’une cure thermale avec orientation « phlébologie » sont essentiellement des bains, douches avec gros jet, dite pénétrantes ou à effusion (pulvérisation de l’eau thermale sous forme de pluie fine), couloir de marche (marche dans l’eau), compresses d’eau thermale ou cataplasmes, massages sous l’eau. Les cures thermales avec orientation « phlébologie » utilisent exclusivement l’hydrothérapie externe contrairement à d’autres orientations comme la gynécologie ou l’ORL.

Pour avoir des exemples d’expériences d’une cure thermale médicalisée en orientation phlébologie, suivez les chroniques de Mathilde dans Journal d’une curiste.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This