Collants de contention et mycoses

contention-mycoses

Les collants de contention et les mycoses : les solutions

Les bas de compression veineuse sont des traitements de référence. Leur efficacité contre les troubles circulatoires sont affirmés par le Haute Autorité de Santé et la Société Française de Phlébologie.

Seulement, les bas de contention n’ont pas bonne presse. Ca leur colle à la peau. A mon sens, cela n’est pas toujours justifié. Les porter est, certes, contraignant. Il faut le faire tous les jours pour en ressentir les bénéfices et éviter la dilatation des veines.

Ils sont – objectivement – chers. Même si le prix des bas de contention est à relativiser… cela reste une budget  important pour des « chaussettes ».

Après, les 1001 problèmes rencontrés avec des bas de contention peuvent être résolus facilement avec quelques astuces. C’est pour cela que j’ai fait ce site et écrit mon livre.

Ainsi, avec les collants et bas de contention, deux problèmes concernant les mycoses reviennent : les mycoses génitales et aux pieds.

Cela relève plutôt de la « mauvaise réputation » des textiles de contention. Depuis de nombreuses années, les fabricants utilisent des fibres techniques et thermiques. Celles-ci laissent passer l’air empêchant ainsi la macération et la formation des mycoses. La peau respire et les patients aussi.

 

Les solutions aux mycoses lors du port des collants de contention

Cela étant, si vous êtes touchés :

  • par les mycoses génitales : Portez des sous-vêtements en coton que vous laverez à 60/90°. Utilisez un savon doux pour votre toilette et séchez bien la zone « autant que faire se peut » avant de vous habiller. Il ne faut pas irriter la muqueuse, la douceur est donc la règle. Préférez les bas de contention aux collants.Si vous présentez des intolérances au silicone, des solutions simples existent,
  • par les mycoses au pied : après chaque douche, séchez très soigneusement vos pieds et vos orteils (surtout entre les orteils) avec du papier ménage ou une serviette que vous laverez après usage. Si vous le pouvez, préférez les bas de contention avec des pieds ouverts. Alternez le port de vos chaussures tous les jours. Pour en savoir plus sur les solutions aux mycoses du pied, vous pouvez consulter l’article de votre-sante-sur-le-net ici.

 

Dans tous les cas, il faut avoir un suivi médical sur ce point.

La cause n’est pas forcément liée au port des bas de contention. En revanche, porter des textiles de compression veineuse peut ralentir l’action des traitements. C’est pour cela que les bas de contention doivent être lavés après avoir été portés. Il doivent être bien secs avant de les remettre.

Votre médecin traitant ou phlébologue et votre revendeur de magasin de bas de contention peuvent vous accompagner pour trouver des solutions.

Par ailleurs, les mycoses ce développent dans un terrain « acide ». Pour baisser l’acidité du corps, il faut boire du jus de citron. Ca ne change pas la vie, mais permet de réduire les risques.

 

Trouver les bas de contention parfaits pour vous

De plus, il existe de nombreux modèles qui permettent de répondre à la question : pourquoi des bas de contention ? en ayant les bons conseils de professionnels avisés. Ainsi, il ne faut pas hésiter à changer de produit pour trouver celui qui vous correspond le mieux.

 

Sachez que, même si les remèdes miracles n’existent pas, il existe tout de même des moyens de lutter contre ces difficultés et porter sereinement ce traitement de référence contre l’insuffisance veineuse.

C’est pour cela que j’ai créé ce site et écrit mon livre Ma méthode infaillible pour la contention idéale au meilleur prix. Fondée sur des années d’expérience, ce livre numérique détaille tous les moyens d’être pleinement satisfait de vos bas de contention. Il est disponible en téléchargement immédiat sur ce site et est 100 % compatible PC et MAC.

 

Crédits photo de l’article sur les mycoses et les bas de contention : © soup studio – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This