Dans la chaleur du bain

Les bains à la cure thermale

Les bains à la cure thermale

Après les frais des curistes, voici les déconvenues des curistes n°3

 

C’était une belle journée et la cure prenait bientôt fin.

Je me dirigeais vers les bains pour mon quotidien aérobain quotidien. La baigneuse est sympathique, dynamique, très très légèrement autoritaire. C’est tellement léger que cela passe quasiment inaperçu.

Souvent, en m’installant, je demande à ce que soit rajouté de l’eau chaude, le bain étant assez frais et dans la mesure où j’y reste 30 minutes, autant que je ne ressorte pas frigorifiée.

Et ce jour-là, la demoiselle m’interpelle

 « Mme Lorniac, je vous attendais, je vous ai mis chaud »

Ah très bien. Je glisse mon pied dans l’eau thermale de la baignoire et effectivement c’est chaud. Bon, la baigneuse est déjà repartie du coup, je n’ai pas envie de lui courir après.

Je m’installe et c’est très chaud.Bon, pas d’inquiétude, j’imagine qu’ en 30 minutes, ça aura le temps de refroidir.

Alors je reste.

Encore et encore, je reste.

À la fin, les petites bulles s’arrêtent, je me relève et ma vue se brouille. Je m’assois sur le rebord de baignoire et attends que ça passe.

Je finis par reprendre ma marche, passe mon peignoir. La baigneuse arrive.

A demain Mme Lorniac !

Oui, c’est ça à demain.

Je me dirige vers la boue, mon prochain soin, et prends place sur le siège en attendant. Une nouvelle baigneuse arrive

Ça va madame, vous êtes toute rouge

Non, ça ne va pas vraiment, j’ai extrêmement chaud et ne me sens pas bien du tout.

La baigneuse m’apporte une serviette d’eau thermale fraîche que je mets sur mon visage, passe dans mes cheveux. Elle appelle l’infirmière qui me prend la tension.

Votre tension est trop basse Madame, il est peu recommandé de poursuivre pour aujourd’hui. Allez vous reposer.

C’est ce que je fais et je vais avoir beaucoup de mal à me remettre de ce bain décidément beaucoup trop chaud. J’ai la nette impression d’avoir été la grenouille que l’on voulait ébouillanter.

Le lendemain, la baigneuse des bains m’interpelle

Alors, vous avez fait un malaise hier à ce qu’on m’a dit ? Ah Mme Lorniac, il faut arrêter de me demander du chaud. Et en plus vous lisez dans le bain, ça ne doit pas arranger votre état !

Quel est le rapport ?

L’art et la manière de noyer le poisson ou d’ébouillanter la curiste…

 

Crédit photo : © sarymsakov.com – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 5 =


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This