10 minutes par chambre

La propreté des chambres des curistes

La propreté des chambres des curistes

Dans la série : les déconvenues des curistes n°1 …

Cette année, j’ai opté pour une résidence confortable pour faire ma cure en phlébologie. Les espaces sont bien pensés, disposés en étoile, il n’y a aucune place perdue. Le bâtiment abrite un espace bien être en libre-accès avec une partie spécifiquement dédiée aux enfants et mes enfants, justement, peuvent aller au Club qui est formidable grâce à la qualité des animateurs.

Tout cela, c’est très bien.

Mais, il y a un point négatif : l’hygiène.

Dès l’installation, je constate des taches sur les murs (petites mais taches quand même). Il faudrait que l’établissement s’équipe d’un bon nettoyeur vapeur… et le linoleum au sol n’est pas vraiment un rappel qualitatif des lieux.

Au fil des jours, je ne peux que vérifier que l’aspirateur a dû être défaillant. Il y a quand même beaucoup de poussière par-ci par-là. Jusqu’au moment je tombe sur un troupeau de montons. Pas de charmants ruminants qui embellissent nos campagnes. Non. J’observe, totalement dégoûtée, de bons gros et gras amas de poussière à peine cachés entre les pieds du lit et le mur.

Et là franchement c’est trop. Je file à la réception pour demander à ce que le ménage soit correctement fait.

« Oui, une personne passera dans une heure » me répond-on

1h30 après, personne n’est venue.

Je repars à la réception montrer les photos en prévenant que si rien n’est fait, j’avertis les services d’hygiène de la Préfecture et l’Office du Tourisme. La chef sort de son bureau

« Très bien, madame une femme de ménage va passer »

Effectivement, 45 minutes après, elle passe, aspirateur à la main. Elle est plutôt sympathique cette dame et elle m’explique :

  • qu’elle et ses collègues n’ont que 10 minutes et pas une de plus pour faire un appartement,
  • qu’elle a beau faire le ménage à fond, il reste toujours de la poussière. C’est le sol qui l’attire.
  • Qu’elle va mettre beaucoup de parfum, comme ça, ça sent le propre.

Je pense en moi-même :

  • Qu’effectivement, faire le ménage à fond en 10 minutes, c’est impossible,
  • Que la poussière, quand elle est dans le ventre de l’aspirateur, ne revient pas par miracle,
  • Ce n’est pas la peine de mettre du parfum, c’est allergène, voire cancérigène, ça pue et ça provoque de l’asthme et des allergies. Je ne tiens pas à ce que ça sente le propre, mais que ça le soit,
  • Que la direction de l’établissement croit au miracle, si elle espère proposer à ses clients un service de qualité à ces conditions.

Et c’est fou car l’hygiène, c’est la base.

Voici les fameux « moutons » des différents coins de la chambre :

mouton

Les déconvenues des curistes n°2

Crédits photo : © nusi55 – Fotolia.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Vous souffrez de varices et d'insuffisance veineuse ?

Inscrivez vous à ma newsletter !

 

Vous aurez, chaque semaine, toutes les informations pour prendre en main la santé de vos jambes et lutter contre les troubles de la circulation sanguine :

Bravo ! Il ne vous reste qu'à confirmer votre mail.

Pin It on Pinterest

Share This